ESS 2024 lance les premiers « Feedbacks »

Crédit photos : Benjamin Boccas / Paris 2024

ESS 2024 a lancé mardi 4 juin aux Canaux un nouveau cycle d’événements mensuels, Les Feedbacks d’ESS 2024, qui a pour but de faire découvrir et d’initier des formes de coopérations entre acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire et structures de l’économie traditionnelle, en vue de gagner des marchés olympiques et paralympiques.

La première rencontre de ce cycle, consacrée à la joint-venture sociale Lemon Aide, a réuni une quarantaine d’entreprises de toutes tailles, venues chercher conseils et retours d’expériences sur de possibles collaborations avec d’autres acteurs.

La séquence s’est ouverte avec les interventions de Tony Estanguet, Président de Paris 2024, Marie Barsacq, Directrice Impact et Héritage chez Paris 2024, et Ryadh Sallem, multi-champion paralympique et porte-parole d’ESS 2024. Ensemble, ils ont rappelé leur volonté de faire des Jeux solidaires, co-construits par des acteurs de toutes tailles, réunissant leurs solutions et innovations, et bénéficiant aux publics les plus éloignés de l’emploi. En somme, un seul objectif : sourcer les entreprises et leurs solutions innovantes et mobiliser l’ensemble des acteurs.

Crédit photo : Benjamin Boccas / Paris 2024

Animée par Ryadh Sallem et Christophe Divi, Directeur d’ESS 2024, la séquence s’est poursuivie par un temps d’échanges autour de la création de Lemon Aide. Augustin Jaclin de Lemon Tri, et Nathalie Bernard-Grange du fonds Danone pour l’écosystème, ont témoigné de leur expérience, revenant sur les défis que présente ce modèle de collaboration.

La rencontre s’est terminée sur un moment d’échanges avec tous les participants, notamment autour de la réplicabilité du modèle, des perspectives qu’une telle joint-venture sociale offre en vue des Jeux de Paris 2024 ou encore sur des nouveaux partenariats envisageables avec des structures du territoire. En effet, les Jeux Olympiques et Paralympiques offrent de nombreuses opportunités de collaboration entre structures de l’ESS et grands groupes, que les organisateurs des Jeux de Paris 2024 encouragent et souhaitent voir fleurir. Comme l’a rappelé Ryadh Sallem pour clore cette session, “on a quelques petites qualités qui peuvent devenir grandes, et inspirer le monde !”.

Ces premiers Feedbacks d’ESS 2024 se sont poursuivis par un déplacement de Paris 2024 à Clichy-sous-Bois, dans une école de Cuisines Mode d’Emploi(s). Tony Estanguet et Marie Barsacq ont pu échanger avec des personnes en formation, et ont rappelé que 25 000 emplois allaient être mobilisés dans la restauration. Un temps d’échanges avec des entrepreneurs du 93 était ensuite prévu. L’occasion pour Paris 2024 d’affirmer sa volonté d’inclure et mobiliser toutes les entreprises du territoire, et notamment celles de Seine-Saint-Denis.  

Crédit photos : Benjamin Boccas / Paris 2024

Lemon Tri :

Lemon Tri est le fruit d’une association entre deux amis d’enfance, Augustin Jaclin, présent à l’événement et Emmanuel Bardin. L’entreprise propose un service de recyclage via des machines intelligentes installées dans les lieux de fortes consommations (entreprises, gares, grands événements…) pour trier les emballages de boissons. Lemon Tri est donc un service de multi recyclage clé en main. L’ensemble de la matière est conditionnée et recyclée par sa filiale d’insertion (Lemon Aide) avant d’être envoyée dans les différentes filiales de recyclages en fonction de leur proximité géographique.

 

Lemon Aide :

Lemon Aide est une entreprise qui lie recyclage et insertion, filiale de Lemon Tri. Elle est le fruit d’une rencontre entre une start-up de l’économie circulaire et la fondation DANONE. Pour Nathalie Bernard-Grange “La JVS c’est bénéficier de l’accompagnement des professionnels de grandes entreprises, quand vous, structure de l’ESS venez inspirer ces mêmes professionnels”. Depuis sa création en 2016, l’entreprise gère l’ensemble des déchets recyclables de ses clients, valorise et améliore la qualité de la matière transformée via le tri avant de la conditionner pour une seconde vie. Depuis près de 4 ans c’est 20 millions de bouteilles plastiques qui ont été recyclées chez les plus de 400 clients actuels de la structure.

L’entreprise a également vocation à accompagner ses salariés vers l’emploi durable. Chaque année, Lemon Aide accueille deux promotions de personnes éloignées de l’emploi. Ces “Lemon Aiders” découvrent pendant 6 mois  l’ensemble de la chaîne de valeur de l’entreprise de la logistique au recyclage, en plus de bénéficier d’un accompagnement individuel et de formations collectives pour renouer aux codes du travail. Aujourd’hui 75% des “lemon aiders” occupent un emploi stable à l’issue de leurs formation.  

Lemon Aide est un exemple de réussite de JVS qui a réussi à concilier impact environnementale, économique et sociale comme l’a rappelé Augustin Jaclin, le co-fondateur “Nous avons réfléchi à comment avoir plus d’impact, en passant d’un microdon à une organisation engagée sur le plan environnemental et social tout en étant rentable”

Partager cet article

Newsletter

  • Pour pouvoir recevoir toute l'actualité et les offres de La Plateforme Solidaire Paris 2024, nous avons besoin de votre consentement !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.