PARIS 2024 – Restitution de la cartographie des emplois

Résultat de recherche d'images pour "paris 2024"

Présentée le jeudi 04 avril par le Comité d’Organisation Paris 2024, la cartographie des emplois apporte une évaluation chiffrée des emplois directement mobilisés par l’organisation des futurs Jeux Olympiques et Paralympiques.

Cette analyse ne porte donc que sur les postes occupés au sein d’une entreprise dont l’activité est directement liée aux Jeux. Conformément à son cahier des charges initial, elle n’apporte pas d’éléments à ce stade sur les emplois indirectement liés, sur la question de la durabilité des emplois ou encore sur le nombre de créations nettes d’emplois.

La cartographie des emplois, réalisée par le cabinet Amnyos et le Centre de droit et d’économie du sport (CDES), se focalise sur 3 grands secteurs économiques directement mobilisés par les Jeux, avec une déclinaison par métiers : la construction (ex de métiers : conduite et encadrement de chantiers BTP, gros oeuvre et second oeuvre, engins de chantiers, métal et mécanique), le tourisme (ex de métiers : cuisine et restauration, accueil et réception, transports) et l’organisation (ex de métiers : sécurité privée, communication/marketing/événementiel/audiovisuel, propreté et gestion de déchets).

  • Pour les secteurs de la construction et du tourisme, l’étude réalisée s’est basée sur une évaluation statistique en 3 temps : conversion du montant de dépenses prévisionnel en emplois en Équivalent Temps Plein (ETP) ; définition d’une base de référence en ETP ; chiffrage du nombre d’emplois mobilisés par métier.
  • Pour ce qui est du secteur de l’organisation, une approche qualitative a été privilégiée, sur la base d’une projection du volume d’emplois qui seront mobilisés, puis d’un benchmark des grands événements sportifs internationaux et d’une expertise apportée par des spécialistes (français et étrangers) de l’emploi.

Au final, ce sont donc près de 150 000 emplois qui seront mobilisés pour les Jeux 2024 : 11 700 dans la construction (essentiellement entre 2021 et 2023),  60 000 dans le tourisme (pour la plupart en 2024) et  78 300 dans le secteur de l’organisation (avec une montée en puissance en 2021).

Cette cartographie doit désormais permettre aux parties prenantes du projet olympique d’étudier les conditions permettant de faire de Paris 2024 un événement favorisant la main d’oeuvre locale et l’inclusion des personnes éloignées de l’emploi :  anticipation des besoins en compétences, information des publics éloignés de l’emploi sur les opportunités olympiques, mise en place des actions de formation et d’accompagnement nécessaires, aide au recrutement, etc.

> En savoir plus sur les opportunités économiques et d’emplois de Paris 2024

> Télécharger la cartographie des emplois

Partager cet article

Newsletter

  • Pour pouvoir recevoir toute l'actualité et les offres de La Plateforme Solidaire Paris 2024, nous avons besoin de votre consentement !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.