SEINE-SAINT-DENIS – Construction d’un centre aquatique dans le Parc des Sports de Marville

Le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis vient de lancer la plus grande opération olympique dont il a la maîtrise d’ouvrage : la construction d’un centre aquatique dans le Parc des Sports de Marville, à la Courneuve, d’un coût estimé à 19 millions d’euros.

Cette opération représente une surface totale bâtie d’environ 4 600 m², et d’espaces extérieurs et de stationnement d’environ 11 000 m². Au sein du centre aquatique, la surface totale de plan d’eau sera de 1 588 m² (913 m² en intérieur, comprenant un bassin sportif, un bassin d’activité, un bassin de sensibilisation, une lagune de jeux et un espace « bien-être » ; 675 m² en extérieur, comprenant un bassin sportif nordique et un bassin ludique estival).

Ce centre aquatique est un élément central de l’ambition sportive du Département, et correspond à ses objectifs en matières de respect de l’environnement, d’insertion sociale, d’intégration des technologies numériques. Surtout, il répond à un fort besoin du territoire en équipements sportifs et notamment en piscines, ce site participera aussi au projet olympique, en accueillant les entraînements de Waterpolo lors des Jeux en 2024.

Ce projet fait intervenir une multiplicité d’acteurs. Auprès du Département, maître d’ouvrage et financeur de ce projet, on trouve le Syndicat Interdépartemental des Sports de Bobigny et La Courneuve (SIPS), propriétaire foncier du site et futur gestionnaire de l’équipement, qui prendra donc part aux discussions. D’autre part, en tant que co-financeurs, la Ville de Paris (en qualité de co-gestionnaire du SIPS), la SOLIDEO et Paris 2024 seront aussi des acteurs clés. La SOLIDEO assurera la supervision du projet, la maîtrise d’ouvrage ayant été déléguée au Département. Le comité d’organisation Paris 2024 sera aussi responsable de la conformité des aménagements temporaires qui accueilleront les athlètes en 2024, et de leur reconversion post-JOP.

Le Conseil Départemental a publié en avril 2019 le Marché Global de Performance ayant pour objet la construction de ce centre aquatique de Marville. En juin 2019, trois candidats seront pré-retenus, et admis à remettre une offre définitive en juin 2020. D’ici là, une phase de négociation se tiendra, entre les porteurs du projet (notamment le Département) et les candidats. Cette année de dialogue sera l’occasion de mettre à contribution d’autres parties prenantes, afin de préciser et enrichir les offres finales qui seront présentées.

Le titulaire de ce marché se verra confier la conception et la réalisation des travaux, qui débuteront en juillet 2021 et s’achèveront en juin 2023, pour une mise en service impérative en janvier 2024. De plus, pendant 10 ans, le titulaire du marché devra assurer les prestations d’exploitation, de maintenance, d’entretien et de renouvellement des équipements et espaces extérieurs. Le marché comprend aussi la fourniture en énergies renouvelables autoproduites par l’équipement.

A terme, c’est une grande partie du parc des sports de Marville qui va se restructurer autour de nouveaux équipements. Une partie de ces infrastructures seront utilisées comme sites d’entraînement pour les Jeux Olympiques et Paralympique 2024. Cette programmation permettra à ce vaste espace sportif d’accroître son attractivité et participera au développement de la pratique sportive des habitants du territoire.

Partager cet article

Newsletter

  • Pour pouvoir recevoir toute l'actualité et les offres de La Plateforme Solidaire Paris 2024, nous avons besoin de votre consentement !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.