3 questions à Hiromi Kawamura, Secrétaire des relations publiques et Directrice de projet du bureau exécutif chez Tokyo 2020

Image associée

© World Economic Forum

intern
Le 11 juillet 2018 Tokyo 2020 et Paris 2024 ont signé un accord de coopération qui renforce leur collaboration en vue de la livraison de leurs Jeux respectifs. Ainsi, Tokyo 2020 et Paris 2024 s’engagent à mettre en place un partage d’expériences et un échange de compétences dans divers domaines. Les deux comités d’organisation collaboreront notamment sur la formation du personnel, le recrutement des volontaires, les services linguistiques, la communication et la planification des cérémonies. L’accord de coopération prévoit également le partage d’informations et des bonnes pratiques pour la promotion du mouvement olympique et paralympique et l’organisation de groupes de travail et de séminaires portant sur des thématiques telles que les programmes éducatifs, l’Olympiade culturelle, la durabilité, et l’héritage.

2) Tokyo 2020 a mis en œuvre un large éventail de mesures pour garantir la tenue de inclusifs et accessibles à tous. Pouvez-vous nous en dire plus ?
En étroite collaboration avec les organisations gouvernementales, le gouvernement métropolitain de Tokyo, les autorités municipales compétentes et les organisations pour personnes handicapées, Tokyo 2020 a formulé des directives d’accessibilité pour les Jeux. L’objectif est de créer un environnement permettant à toutes personnes, en dépit d’handicap, d’avoir accès aux sites des Jeux. Au cours des 5 dernières années par exemple, l’accessibilité des transports en commun au Japon s’est améliorée à un rythme soutenu. Aujourd’hui, presque toutes les gares sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, grâce à des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des monte-escaliers. Si vous parcourez des distances plus courtes, la majorité des bus urbains peuvent accueillir des utilisateurs en fauteuils roulants. Le nombre de taxi accessibles aux personnes en fauteuil roulant est également en augmentation.

3) Le comité d’organisation a annoncé que plus de 200 000 candidatures de personnes au Japon et à l’étranger avaient postulé pour participer au programme de volontariat de Tokyo 2020. En quoi peut-on y voir un héritage immatériel de ces Jeux pour les générations à venir ?
Les Jeux sont une formidable opportunité non seulement pour améliorer les infrastructures de la ville, mais aussi de faire évoluer les attitudes des populations. Avec le programme de volontaires de Tokyo 2020, nous promouvons les valeurs de l’olympisme et sensibilisons les populations à l’importance de l’engagement, du respect et de l’amitié. Au-delà de cette démarché, nous avons l’ambition de créer des liens entre toutes les générations et les communautés au Japon. Le programme d’engagement du relai de la torche est un bel exemple d’unification du pays. 11 000 porteurs vont être sélectionnés à travers tout le Japon pour faire voyager la torche dans près de 50 préfectures.

 

Partager cet article

Newsletter

  • Pour pouvoir recevoir toute l'actualité et les offres de La Plateforme Solidaire Paris 2024, nous avons besoin de votre consentement !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.